Partager cet article

Plante médicinale, matière tinctoriale et épice, le curcuma prodigue ses bienfaits aux Hommes depuis plus de 3 000 ans. Cette plante vivace originaire d’Asie, dont certains spécimens ornent les boutiques des fleuristes, est reconnue pour son pouvoir antioxydant naturel et ses bienfaits sur l’organisme. D’aucuns la qualifient de miraculeuse au vu de ses effets préventifs et curatifs sur les pathologies hépatiques. Okinawa Curcuma Formula vous plonge au cœur de l’action du curcuma sur le foie. C’est parti !

Le curcuma détoxifie le foie en douceur

Le foie est l’organe le plus volumineux du corps humain. Sa fonction principale ? Eliminer les toxines transportées par le sang. Il élimine les déchets et fabrique la bile pour nous aider à digérer les graisses. Le détoxifier, c’est lui apporter un soutien salvateur pour la réalisation de sa fonction première et de lui donner un coup de fouet souvent nécessaire pour stocker les vitamines (A, D, K, E) dont notre organisme a besoin. Grâce à son principal actif, la fameuse curcumine, le curcuma stimule, soulage et protège le foie. Il permet de rétablir l’équilibre digestif en régulant l’acidité gastrique et la sécrétion de mucus en augmentant la libération de bile et en améliorant son évacuation. En outre, c’est un excellent allié contre la porosité et l’inflammation intestinale. En parallèle, la curcumine aide à prévenir les pathologies liées à la consommation de l’alcool, dans la mesure où elle inhibe la peroxydation des lipides et active le facteur nucléaire Kappa-B (NF-KB) impliqué dans un grand nombre de tissus sensibles à l’alcool.

Les effets hépatoprotecteurs de la curcumine

En raison de ses propriétés antioxydantes, le curcuma a suscité l’intérêt des chercheurs pour lutter contre certaines maladies telles que la stéatose hépatique non alcoolique, caractérisée par l’infiltration des graisses dans les cellules du foie et dont la prévalence oscille entre 15 et 30% dans les pays occidentaux, avec un pic de 70% chez les diabétiques et de 50 à 90% chez les personnes souffrant d’obésité.

Une étude récente publiée par la revue Drug Research a démontré les propriétés thérapeutiques du curcuma à ce niveau. Cette enquête ambitieuse réalisée sur un panel de personnes présentant une stéatose hépatique non alcoolique, les patients ont été répartis en deux groupes. Le premier, constitué de cinquante personnes, a reçu une supplémentation en curcumine à hauteur de 1000 mg par jour, tandis que le deuxième, constitué de 52 personnes, a reçu un placebo. Après 8 semaines, les chercheurs ont constaté une baisse considérable du taux de graisses présentes au foie des patients supplémentés en curcumine ainsi qu’une faible présence des marqueurs pathogéniques tels que l’aspartate aminotransférase. Ils ont par ailleurs noté une légère perte de poids (tour de taille notamment) chez les patients du groupe « curcumine ». En somme, la curcumine vous aide à prendre soin de votre foie et à brûler les graisses abdominales. Que de bons points !

Cet article vous a été présenté par Okinawa Curcuma Formula des laboratoires Phytogérol.

Continuez votre lecture

9 MARS 2018

Du curcuma pour le bien-être...

Le curcuma est sans conteste l’une des épices les plus polyvalentes au monde avec plus...

9 MARS 2018

Perdre du poids grâce au...

L’hiver touche à sa fin, et bon nombre souhaite perdre quelques kilos superflus...

9 MARS 2018

Le curcuma pour protéger...

Exotique pour bon nombre de Français, le curcuma est pourtant bien connu de la médecine...